Etre flexitarien

reperes

Etre flexitarien

reperes

Le flexitarien est l’omnivore du 21e siècle

Avec le 21e siècle, les modes de vie changent et les préoccupations partagées par de nombreux Français sont de mieux vivre, mieux consommer et mieux manger.

Sur l’alimentation, les Français disent vouloir transmettre aux générations futures deux valeurs essentielles à leurs yeux : d’abord manger équilibré mais aussi consommer des produits de qualité, issus de filières durables.

Ces nouveaux comportements alimentaires des Français qui privilégient de plus en plus une alimentation responsable ont donné naissance à un mode de vie : le flexitarisme.

Etre flexitarien

Le flexitarien, cet omnivore du 21e siècle, est un consommateur éclairé, qui mange de tout : des aliments d’origine animale aussi bien que végétale. Libre de choisir son alimentation, il mange en conscience, c’est-à-dire en quantité raisonnée et privilégie autant le plaisir que la qualité, mais aussi l’équilibre et la variété, le local et la durabilité.

Le flexitarien fait donc le choix d’un mode de vie respectueux de son corps, mais aussi de la planète. En résumé, le flexitarien :

  • est flexible, il mange en conscience et savoure ses aliments sans culpabilité ;
  • choisit librement ses aliments pour son plaisir et sa santé ;
  • se laisse guider par ses envies et sa quête d’équilibre ;
  • est un consommateur éclairé qui mange aussi bien des aliments d’origine animale que d’origine végétale ;
  • est adepte des légumes et des légumineuses, mais aussi amateur de viande, en juste quantité.

Alors, comment mieux manger de la viande ?

En mangeant, de façon raisonnable et raisonnée, le flexitarien peut privilégier des viandes de qualité issues d’une production responsable et durable. Consommée en juste quantité, la viande a toute sa place dans une alimentation équilibrée.

Bref, « être naturellement flexitarien », c’est quoi ?

Etre naturellement flexitarien, c’est ne se passer de rien, c’est allier l’équilibre à la qualité, c’est avant tout du bon sens !

Retour en haut